Zoé

Décembre 2017

La petite Zoé a été enlevée ce soir. Charge à vous de la retrouver avant que le ravisseur ne la fasse exploser …

Genre : Escape Game

Type : Projet Personnel

Tech : Papier & Crayon

Team : Solo

  • Réalisation d’un Escape Game
  • Énigmes adaptées à différent types de joueurs
  • Adaptation d’un espace familial en terrain de jeu
  • Ludification d’accessoires de maison

Zoé est une jeune danseuse ayant été enlevée le soir de Noël.

Les joueurs représentent l’équipe chargée de la retrouver avant que le ravisseur ne la fasse exploser. Ils ont 45 minutes pour retrouver la bombe et la désamorcer.

L’Escape Game a été conçu pour être joué par ma famille, dans la maison de mes parents. Le jeu se déroule dans 2 pièces : le salon (pièce de départ) et la cuisine (accessible après quelques énigmes).

Le jeu est divisé en trois parties : les joueurs doivent tout d’abord accéder à la deuxième salle, ensuite retrouver les 3 manequins de bois menant à la (fausse) bombe, et enfin la désamorcer.

J’ai utilisé divers accessoires pour constituer les énigmes, entre autres : des valises sécurisées par un code, des lunettes à filtre rouge, un vidéo-projecteur ou encore un faux détonateur électronique.

Une difficulté particulière lors de la conception fut la prise en compte des différents types de joueurs dans ma famille.

En effet, mes parents connaissent assez peu le monde du jeu et l’ensemble de ses codes. En revanche, mes frères et soeurs d’y connaissent beaucoup mieux et avaient déjà participés à un Escape Game par le passé.

Pour adapter le jeu à tout le monde, certaines énigmes ciblent des membres spécifiques de ma famille. Par exemple, mes parents connaissant particulièrement bien l’histoire de la musique, j’ai conçu une énigme qui requiert cette compétence afin d’être résolue.

De plus, pour éviter que la compagne de mon frère, qui est Néerlandaise, ne se sente mise à l’écart, j’ai inclu à certains moments des indices écrits en néerlandais afin de la rendre indispensable à la continuation du jeu.

Une autre difficulté à laquelle j’ai été confronté fut la transformation d’un lieu (la maison familiale) connu par coeur par les joueurs (ma famille) en un terrain de jeu propice aux découvertes et aux surprises.

Pour ce faire, plutôt que d’introduire de nouveaux éléments qui auraient été liés de manière trop évidentes aux énigmes, j’ai préféré réutiliser de manière inhabituelle les éléments déjà présents.

Par exemple, le vidéo-projecteur s’est retrouvé indispensable pour superposer une image à une autre lors de la formation d’un nouvel indice.

Enfin, j’ai voulu à tout prix éviter le piège d’un Escape Game linéaire répétant un simple pattern « clé – énigme – clé – énigme ». Au contraire, j’ai conçu le jeu de manière à ce que plusieurs pistes puissent se suivre simultanément afin qu’aucun joueur ne se retrouve inactif.